DPO (délégué à la protection des données)

Dans certains cas, vous pourrez être conduits à désigner un délégué à la protection des données.

Cette désignation est obligatoire pour certaines entreprises opérant des traitements à grande échelle présentant des risques particuliers.

Dans les autres cas, la désignation d’un délégué (DPO) est recommandée notamment si votre activité vous impose de mener une analyse approfondie du RGPD.

Le délégué peut être désigné en interne parmi vos collaborateurs ou en externe. Il peut aussi être mutualisé entre plusieurs organismes ou au sein d’associations ou fédérations professionnelles.

Si vos traitements de données sont susceptibles d’engendrer des risques spécifiques ou des problématiques nouvelles au regard de la protection des données, n’hésitez pas à vous informer auprès de la CNIL (modalités de contact sur la page « CONTACT » du site internet de la CNIL).

Par ailleurs, vos sous-traitants ont une obligation d’alerte et de conseil en matière de protection des données. N’hésitez-pas à les solliciter.

 

DPO (délégué à la protection des données)

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos Conditions Générales d’Utilisation et l’utilisation de Cookies pour vous proposer une navigation optimale.

Vous pouvez changer d’avis et modifier vos choix à tout moment.

Notre Politique de Protection de vos données personnelles est conforme au nouveau Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD)