Que faire avec les sous-traitants avec lesquels le cabinet est déjà en relation commerciale ?

Les cabinets d’avocats devront interroger leurs sous-traitants sur les garanties qu’ils ont mises en place afin de garantir leur conformité au RGPD.

Dans le cas où le cabinet d’avocats identifie des lacunes dans les mesures mises en place par le sous-traitant, ils devront conclure un avenant au contrat afin de combler lesdites lacunes.

 

Que faire avec les sous-traitants avec lesquels le cabinet est déjà en relation commerciale ?

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et l’utilisation de Cookies pour vous proposer une navigation optimale.

Vous pouvez changer d’avis et modifier vos choix à tout moment.

Notre politique de protection de vos données personnelles est conforme au nouveau Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD)

 

Site en mode préproduction