En résumé :

1 Ne collectez que les données vraiment nécessaires.

Posez-vous les bonnes questions : Quel est mon objectif ?

Quelles données sont indispensables pour atteindre cet objectif ? Ai-je le droit de collecter ces données ?

Est-ce pertinent ? Les personnes concernées sont-elles d’accord ?

2 Soyez transparent.

Une information claire et complète constitue le socle du contrat de confiance qui vous lie avec les personnes dont vous traitez les données.

3 Pensez aux droits des personnes.

Vous devez répondre dans les meilleurs délais, aux demandes de consultation, de rectification ou de suppression des données.

4 Gardez la maîtrise de vos données.

Le partage et la circulation des données personnelles doivent être encadrées et contractualisées, afin de leur assurer une protection à tout moment.

5 Identifiez les risques.

Vous traitez énormément de données, ou bien des données sensibles ou avez des activités ayant des conséquences particulières pour les personnes, des mesures spécifiques peuvent s’appliquer.

6 Sécurisez vos données.

Les mesures de sécurité, informatique mais aussi physique, doivent être adaptées en fonction de la sensibilité des données et des risques qui pèsent sur les personnes en cas d’incident.

 

En résumé

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et l’utilisation de Cookies pour vous proposer une navigation optimale.

Vous pouvez changer d’avis et modifier vos choix à tout moment.

Notre politique de protection de vos données personnelles est conforme au nouveau Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD)

 

Site en mode préproduction